Le principe du café équitable


Le principe du café équitable

Le concept du commerce équitable a commencé en Amérique Latine et en Europe dans les années 40. C'est un système commercial qui a été établi par des organismes internationaux œuvrant dans le développement. Son principal objectif c'est d'aider les petits producteurs et les artisans des pays en voie de développement à recevoir un excellent revenu. Afin d'arriver à cette fin, l'échange équitable tente à tout prix d'éliminer les intermédiaires entre les exploitants et les consommateurs.

Aussi, elle assure la transportation directe des marchandises en direction des grands publics. Grâce à cela, les acteurs qui se trouvent dans la plus basse de l'échelle de production bénéficient d'un excellent profit et peuvent avoir un niveau de vie meilleur. En gros, le commerce équitable a pour vocation de promouvoir le développement, l'égalité et la juste rémunération.

Qu'en est-il du café équitable?

Le café est le premier produit qui a reçu la certification du commerce équitable. En effet, la grande pauvreté des agriculteurs cultivateurs de café dans les pays de l'Amérique Latine contre l'immense bénéfice amassé par les exportateurs a poussé les institutions compétentes à procéder à cette technique. De nos jours, c'est même le produit le plus labellisé comme tel sur le marché. En tant que café équitable, les acheteurs-revendeurs qui ont acheté le produit auprès des producteurs ont fait l'engagement de payer une juste rémunération.

Ainsi, le prix d'achat doit être en mesure de couvrir le coût global de la production. Le montant doit permettre aux producteurs et à leurs familles de subvenir à leurs besoins fondamentaux. Et ce, tout en leur assurant un niveau de vie plus élevée afin qu'ils puissent avoir leur propre habitation et accéder au service sanitaire et à l'éducation. Mais également, le revenu obtenu doit permettre une épargne pour l'investissement ou une marge pour les cotisations collectives.

En principe, les associations des producteurs reçoivent facilement de préfinancement afin d'éviter les risques de surendettement. Et bien entendu, les acheteurs entreprennent une coopération à long termes avec la congrégation des producteurs afin d'assurer la sécurité de ces derniers.

La sensibilisation de certaines entreprises privées

Le commerce équitable est un véritable levier du développement économique. C'est une solution bien adaptée aux pays moins avancés. Cependant, pour que ce soit vraiment efficace, une telle démarche nécessite des mesures et des dispositifs d'appui très solides ainsi que la coopération de tout le monde.

Le projet du café équitable requiert avant tout la contribution du gouvernement local. Pour mettre en place un système pareil, il convient également de faire appel à un interlocuteur compétent, en mesure de régler tout ce qui concerne l'externalisation. En matière de développement durable, l'homme d'affaires international Mohamed Ayachi Ajroudi (plus d'informations ici https://mohamedayachiajroudi.wordpress.com/) d'origine tunisienne est un personnage très connu à l'échelle internationale. Il a aidé de nombreux pays d'Afrique et d'Arabie Saoudite à combattre la pauvreté grâce à ses nombreuses entreprises d'innovation. En effet, il est actuellement à la tête de la fameuse firme CNIM (Constructions Industrielles de la Méditerranéenne), un groupe qui est à l'origine de plusieurs projets de développement dans le monde.